Accueil > Cadre de vie > Environnement > Le Département en "crise (...)

Le Département en "crise sécheresse" !

Date de publication : 21 juillet 2022

Contenu de la page : Le Département en "crise sécheresse" !

Le département de la Drôme est passé depuis mercredi 20 juillet en niveau crise sécheresse. Les mesures de restriction en vigueur se durcissent.

Pour les collectivités publiques (indépendamment de l’origine de l’eau) :

  • l’interdiction d’arroser les pelouses, les espaces verts et les ronds points
  • l’interdiction d’arroser les stades et les espaces sportifs
  • l’interdiction de laver à l’eau, les voiries, terrasses et façades
  • la fermeture des fontaines sauf celles fonctionnant en circuit fermé
  • l’interdiction de vidange des piscines collectives.

Pour les particuliers (indépendamment de l’origine de l’eau) :

  • l’interdiction d’arroser les pelouses et les espaces verts
  • l’interdiction de remplir et de remettre à niveau les piscines
  • l’interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières…) et liées à la sécurité.

Pour les entreprises :

  • l’interdiction de laver à l’eau, les voiries, terrasses et façades
  • l’interdiction d’arroser les golfs, y compris les greens
  • l’interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières…) et liées à la sécurité
  • l’application des mesures de restriction d’eau prévues par les arrêtés préfectoraux d’autorisation des installations classées (ICPE) ;
  • la diminution globale de 60 % des prélèvements d’eau pour les ICPE  non soumis à des modalités spécifiques de restriction d’eau.

Pour les exploitants agricoles :

  • la mise en place des tours d’eau (plage horaire) pour l’irrigation afin de lisser l’impact des prélèvements sur les nappes et les rivières. Cette mesure peut amener les agriculteurs à devoir irriguer en journée, en toute légalité, afin de respecter leur tour d’irrigation. Si les agriculteurs sont les principaux usagers de l’eau (50 % des prélèvements), ils sont parallèlement les plus touchés par les mesures de restrictions (suppression de 60 % de leur capacité de prélèvement).
  • Sur les bassins versants du Lez et de l’AEygues, dont les règles sont communes avec le département de Vaucluse, l’interdiction totale d’arroser les cultures sauf les semences, l’horticulture, le maraîchage, et les jeunes plants de moins de un an.
  • Les eaux souterraines qui restent en alerte renforcée, peuvent être utilisées pour l’agriculture uniquement avec la restriction de 40 % des capacités de prélèvement.

Il est impératif et urgent que l’ensemble des usagers (particuliers, entreprises, collectivités publiques et exploitants agricoles) s’engagent dans la mise en oeuvre de pratiques économes en matière de consommation d’eau et respectent scrupuleusement les règles de restriction des usages de l’eau.

L’eau est une ressource essentielle. Il en va de notre responsabilité à tous, pour préserver au mieux la ressource restante.

CRISE SECHERESSE : mesures de restriction
CRISE SECHERESSE : mesures de restriction
jpg - 198.5 ko

Retrouvez l’ensemble des restrictions sur le site de la Préfecture par ici. 

Dernière mise à jour de ces informations : 22 juillet 2022

Téléchargements

Arrêté crise sécheresse Drôme juillet 2022 - ©- PDF - 1.6 Mo
Télécharger